• Réunion du 19 décembre 2016

    Nous nous sommes retrouvés hier pour une séance dédiée à Noël.

    Le temps météo nous a comme d'habitude permis de refaire groupe. C'est désormais avec impatience que nous attendons ce rendez-vous mensuel pour prendre de manière plus formelle des nouvelles des uns et des autres.

    Malgré de relativement grosses mauvaises nouvelles pour plusieurs d'entre nous, la météo est étonnamment ensoleillée, signe, et plusieurs l'ont évoqué, que nous apprenons à nous contenter de ce qui nous est donné et à en faire notre miel.

    Réunion du 19 décembre 2016

     

     Du soleil

    • lié à ce qui se vit avec nos tous proches :
      • pour les échanges renoués avec un fils, les rencontres avec ce dernier ;
      • parce que cette année Noël sera fêté avec ses enfants ;
      • pour la maturité, les temps d'échanges profonds et les belles perspectives professionnelles qui s'ouvrent pour un autre fils ;
    • lié à ce que la vie nous offre :
      • pour la guérison de la dépression ;
      • pour la réception de la lettre de mission en tant que nouveau membre de l'EAP et la joie de se sentir accueilli, soutenu et envoyé au service ;
      • pour la proximité avec des couples d'amis et les activités partagées ensemble ;
      • pour les récentes visites et autres excursions notamment en Alsace (Colmar et Ribeauvillé) ;
      • pour le plaisir de jouer le Saint Nicolas pour toutes les équipes au bureau ;
      • pour la signature de l'autorisation qui permet de livrer des petites pieuvres en coton pour les prématurés de la polyclinique Majorelle de Nancy (première livraison ce 21 décembre) ;
      • pour l'étonnement face à la sérénité avec laquelle sont accueillis les pépins de la vie (réparations non programmées du véhicule, d'ailleurs pour partie reportées pour que cela reste viable financièrement) ;
    • mais aussi :
      • parce que nous en avons besoin, envie et que nous choisissons que ce soit toujours lui qui ait le dernier mot ;
      • parce que nous décidons coûte que coûte de bloquer la météo sur soleil, même si cela cela reste parfois un combat quand les tuiles s'accumulent les unes après les autres de garder le sourire

    Réunion du 19 décembre 2016

    Des nuages, petits ou gros

    • parce que des mauvaises nouvelles récentes annoncent quelques périodes (encore) troubles :
      • une opération rapide est à prévoir pour un cancer (nous penserons fort à toi mercredi) ;
      • il est (très) compliqué pour un enfant déscolarisé de réussir à assumer tous les cours de son niveau tels qu'adressés par le CNED --> cibler les quelques matières donnant lieu à des examens en fin d'année est peut être une piste pour 2017 ;
      • le père des enfants sera lorrain à compter du 1er mars prochain et a déjà fait savoir qu'il aimerait la mise en place progressive d'une garde alternée ;
    • parce que les périodes de fêtes sont souvent difficiles pour celles et ceux qui doivent se passer de leurs plus proches :
      • cette période de retrouvailles familiales est compliquée quand les enfants sont loin et/ou peu présents : voir seulement 4 petites heures sa fille, son mari et son petit-fils pour Noël et apprendre qu'il faut décaler la visite en Corée du printemps 2017 à 2018 soit presque 2 ans sans voir son fils et son petit-fils est une épreuve à la veille des fêtes ;
    • parce que le contexte général invite plus à la morosité qu'à l'optimisme :
      • parce que la météo fort grise ne favorise pas l'entrain ("quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle" vient le spleen du grand Charles Baudelaire) ;
      • parce que les super et hypermarchés débordant de victuailles et de cadeaux, si éloignés de la simplicité et de la pauvreté de Noël, rendent cette période presque écœurante ;
    • parce que les divorces qui s'éternisent et leurs cortèges de soucis, financiers et relationnels, notamment hypothèquent la prise d'un nouveau départ et sont vécus comme de réelles injustices :
      • il faut attendre un an pour lever l'indivision et pouvoir prendre un acte d'obstruction, un an encore à verser des loyers, un an au moins à ne pas pouvoir soi même acheter ;
      • des enfants en larmes, manipulés, qui ont peur ...

     

    Nous sommes ensuite entrés dans le thème de cette séance hors parcours :

    Réunion du 19 décembre 2016

    La période de Noël est  classiquement, comme l'a d'ailleurs montré la météo, un moment un peu charnière, selon que nous pouvons ou pas la vivre avec nos plus proches. De la joie qui rayonne à l'idée de passer un vrai Noël à trois avec ses deux enfants aux larmes parce qu'ils ne seront pas là (ou que trop peu) en passant par la simple acceptation du fait que passer les fêtes ou des anniversaires sans eux fait désormais partie de notre lot, nous reflétions un peu toutes les tendances possibles.

    Noël et la fragilité ... Noël et mes fragilités ... Occasion de réaliser ensemble une crèche et d'y ajouter des santons porteurs des fragilités que nous souhaitons confier au Pauvre de Bethléem et des étoiles, moutons et autres coffres de rois mages pour déposer aussi ce qui nous met en vie et nous permet de transcender nos fragilités.

    Réunion du 19 décembre 2016

    Noël et nos fragilités

    Les témoignages des uns ont merveilleusement fait écho à ceux des autres. Au delà de nos fragilités, pleinement acceptées, nous voulons être en vie et grandir :

    • J'ai conscience que je suis, que nous sommes fragile(s) et que c'est en acceptant cette fragilité, en se mettant pauvre devant le Seigneur, que je suis / nous sommes fort(s) ; mon personnage représente la fragilité qui ouvre ses mains devant le Seigneur ; cette attitude toute d'humilité est une acceptation active de ce qui m'arrive (pas de passivité ni de résignation) ;
    • Je n'arrive pas à pardonner et suis dans la haine par rapport à certaines personnes ; mais le pardon est un chemin, de longue haleine (voir notamment l'ouvrage Aimer, perdre et grandir du père Monbourquette et un article publié ce midi dans la rubrique Bibliographie) ;
    • Je te confie ma sensibilité et ma peur de manquer. Guéris-les. Aide-moi à mieux les appréhender pour être plus libre ;
    • J'ai besoin de grandir ;
    • Je te confie mes parfois encore persistantes inquiétudes pour l'à-venir, ces peurs inutiles qui empêchent de vivre pleinement l'instant et de le savourer ;
    • Guéris moi des sursauts d'orgueil et du manque d'humilité qui peuvent me conduire encore à juger.

    Noël et l'accueil de la vie : quels textes, aujourd'hui, nous mettent en vie ?

    • Je choisis la vie, avec tous les possibles qu'elle m'offre, le beau et le bon comme le plus difficile ;
    • " Voici la demeure de Dieu parmi les hommes. Il demeurera avec eux. Ils seront ses peuples et lui sera le Dieu qui est avec eux. I essuiera toute larme de leurs yeux." (Apocalypse) ;
    • Positiver ;
    • "Jette tes soucis dans le Seigneur, lui-même s'en chargera." (1 Pi 5,7) ;
    • " Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien. " (Romains 12,21) ; il est temps de reconstruire, même si aller de l'avant est compliqué quand les procédures qui s'éternisent nous verrouillent pour partie et nous empêchent pleinement de passer à autre chose ;
    • " Heureux celui qui ne s'attache qu'à l'essentiel, sa vie se déroule dans la sérénité." (Daniel Desbiens) ;

    Noël dans l'art : quelles œuvres me touchent particulièrement ?

    Puissent les découvertes et trésors des uns et des autres nous aider à préparer notre cœur au sens profond de Noël.

    • la méditation sur la nativité de Charles de Foucauld nous rappelle que Noël c'est avant tout la pauvreté et le dénuement de la crèche ; que les premiers à venir voir ce Dieu fait nouveau né sont les bergers, des parias de l'époque ; les grandes choses ne font pas de bruit, se vivent presque dans le secret ; nous sommes invités comme les bergers à conserver cet esprit d'enfance qui nous permet de voir et d'accepter le merveilleux ;
    • le magnificat de Bach, actuellement diffusé sur Arte fait le bonheur d'une d'entre nous (et sans doute bientôt d'au moins un autre) ;

    Réunion du 19 décembre 2016

    Réunion du 19 décembre 2016

    Avant de déguster le gâteau arrosé de jus de pommes, nous avons écouté Le Seigneur passe pour nous mettre dans une attitude d'accueil et ne pas manquer le rendez-vous de ce Noël :

    Marie-Aude

    PS : Nous nous retrouvons le lundi 23 janvier prochain à 20h15 pour partager sur le thème de la séance n° 3 du parcours : Fais de ta fragilité une force, un lieu de Rencontre et de Résurrection.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :